Les femmes de Tambacounda dénoncent le meurtre de Binta Camara à travers une marche pacifique

L’union des femmes de Tamba et Des centaines de manifestants ont marché ce dimanche dans les rues de Tambacounda  pour dénoncer la recrudescence des agressions sexuelles, des viols suivis de meurtre dans le pays.

A travers des pancartes brandies, et le slogan du jour, la marche s’est déroulée au rythme des cris de cœur«  dafa doy » ça suffit, les manifestants ont dit « Non aux agressions et les violences faites aux femmes ». Cette manifestation est organisée suite à la mort de Binta Camara, tuée samedi dernier dans son domicile, à Tambacounda.

Les manifestants à majorité de femmes ont sillonné depuis 8 heures, des quartiers de la commune avant d’arriver devant la gouvernance, qui marque le point de chute pour la lecture du mémorandum.

A travers ce mémorandum, Mme Fatoumata Aidara Porte parole et initiatrice de cette marche, sollicite la mobilisation de tous pour mettre fin aux violences physiques et morales que subissent les femmes depuis quelques moments.

Les manifestants réunis autour d’un comité, comptent lancer une campagne dans le département pour alerter sur l’ampleur des nombreuses violences faites aux femmes.

Sophie kane/ tambaactu1.com

Login form