LE 3e BULLETIN DU GROUPE DE TRAVAIL PLURIDISCIPLINAIRE (GTP) LOCAL DE BAKEL

LE 3e BULLETIN DU GROUPE DE TRAVAIL PLURIDISCIPLINAIRE (GTP) LOCAL DE BAKEL

Pour la 1ère  décade de ce mois d’août 2023, le Groupe de Travail Pluridisciplinaire (GTP) local de Bakel, avec à sa tête l’Adjoint au Préfet monsieur Jean Paul Sylvain Diatta et comprenant entre autres les services techniques dont l’Agence Nationale de l’Aviation Civile et de la  Météorologie, l’Elevage, l’Agriculture, les Eaux et Forêts et la Pêche, a passé en revue les différentes situations de cette période.

Il y avait aussi les Organisations paysannes et la Presse locale.

Sur présentation vidéo de monsieur Ousmane Gadjigo du Service Départemental du Développement Rural (SDDR), Secrétaire du jour, chaque Chef de service y a apporté des clarifications.

  1. SITUATION PLUVIOMETRIQUE
  2. Analyse de la pluviométrie

La décade a été peu pluvieuse dans le département avec seulement deux journées de pluie pour des cumuls variant entre 51,4 mm à Sinthiou Fissa et 3 mm à Ballou.

  • Prévision météorologique de la prochaine décade

La seconde décade d’août 2023 sera particulièrement humide sur toute l’étendue du pays. Les pluies seront plus conséquentes entre la Casamance, le Nord-Est (Matam, Linguère) et le Centre-Ouest (Fatick, Kaolack, Thiès et Dakar).

  • SITUATION HYDROLOGIQUE :
  • Les affluents

Sur la Falémé à Kidira, la tendance est à la baisse de 11 cm.

Sur le Bakoye, à la station de Oualia, la tendance est à la montée de 5 cm.

  • Le fleuve Sénégal à Bakel

La tendance est à la baisse de 12 cm.

Rappel : la côte d’alerte à la station de Bakel est de 10 m.

  • SITUATION AGRICOLE
  • Situation des cultures

Les opérations de préparation du sol se poursuivent mais connaissent un ralentissement à cause de la  pause pluviométrique.

  • Mise en place des facteurs de production :

. Les semences

Pour l’arachide : 250 Tonnes prévues, 250 Tonnes reçues et 250 Tonnes vendues.

Pour les espèces diverses : Mais sur les 33 T prévues 29 sont vendues, Sorgho : 20 Tonnes prévues, 14 reçues et 10 vendues, Niébé : 10 prévues et 7 vendues et Fonio : 3 Tonnes prévues, 1 reçue et 1 vendue.

Concernant les engrais le 15-15-15, l’Urée, le 15-10-10 et le 6-20-10, leurs mises en place ont démarré pour toutes formules confondues.

  • Matériel agricole

Le département n’a reçu aucun équipement agricole pour l’instant.

  • SITUATION PASTORALE
  • Points d’abreuvement

Les points d’eau sont en baisse surtout au niveau des mares.

  • L’alimentation du bétail

Le bétail s’alimente tout le long des parcours pastoraux et au niveau des pâturages naturels.

  • Les maladies

Aucune maladie à caractère prioritaire n’est signalée.

  • SITUATION DES RESSOURCES FORESTIERES
  • Etat de la régénération naturelle

La régénération naturelle des essences forestières est très importante et se porte bien sur toute l’étendue du département.

  • Etat des espèces ligneuses

L’ensemble des espèces ligneuses est en végétation, surtout celles qui ont connu des émondages abusifs durant la saison sèche.

  • Sylviculture, Reboisement et Conservation des sols

Durant cette période, vu la pause pluviométrique observée, l’essentiel des activités de reboisement s’est résumé aux actions de plantations d’espèces ombragées dans les localités telles que Marsa, Gabou et Kahé et à la distribution individuelle d’arbres au profit des populations.

  • Exploitation forestière

L’essentiel de l’exploitation forestière se résume au ramassage du bois mort pour ravitailler les villes (Bakel, Kidira…)

  • SECTEUR DE LA PECHE

La pêche est toujours pratiquée dans le fleuve. Aucune activité de pêche n’est encore notée dans les mares.

650 kilogrammes de poissons seulement ont été débarqués durant cette décade pour une valeur commerciale de  780 000 F.

Pour le mareyage :

4 800 Kg d’Ethmalose venant de Joal et 2 050 Kg de produits divers venant de la Mauritanie sont enregistrés, le tout estimé à 5 140 000 F. Comme conséquence : les marchés sont peu approvisionnés.

RESUME DES FAITS SAILLANTS DE LA DECADE :

Météo : La reprise de l’humidité en fin de décade après une longue pause pluviométrique.

Agriculture : Le retard noté dans la mise en place du matériel agricole.

Elevage : Diminution des aires de pâturage et tarissement de certaines mares.

Pêche : Les marchés sont peu approvisionnés en poissons.

Eaux et Forêts : Long séjour de certaines espèces au niveau des pépinières du fait de la pause pluviométrique.

Alertes et Conseils

-Mettre le focus sur la formation des acteurs sur toute la chaîne des valeurs d’une part et d’autre part mettre en place des unités de conservation pour rentabiliser la production.

-Relancer le Programme d’adaptation pour parer à une éventualité de baisse de production.

-Promouvoir la régénération naturelle assistée pour reverdir le paysage.

Idrissa Diarra Bakel/Tambaactu1

Partagez