Tambacounda : atelier de pré-validation des rapports…Gouloumbou-Kouar et Nétéboulou-Bantantinti, approuvé

Les membres du comité technique régional ont participé pleinement ce mercredi 26 février 2020 dans les locaux de la gouvernance de Tambacounda à la réunion portant sur la pré-validation des rapports provisoires d’étude d’impact environnemental et social des projets de raccordement en 30 KV, Gouloumbou-Kouar et Nétéboulou-Bantantinti. Cette réunion a été présidée par l’Adjoint au Gouverneur chargé des Affaires Administratives, Cheikh Ndiaye.

La présentation des deux projets par le consultant a permis aux participants de bien noter qu’il s’agit des travaux de réalisation de lignes électriques et de distribution d’électricité. Pour ce qui est des installations, on évite à ce que les lignes surplombent les habitations. Il a été également signalé que les réalisations des lignes aériennes comme  souterraines dépendront de la configuration des localités concernées par ce projet. Il urge de rappeler que ce projet a besoin d’ouvriers spécialisés et cela ne nécessite pas un recrutement au niveau local. C’est une communication qui mérite d’être portée à l’endroit des populations. Il est par ailleurs dit que des actions sociales seront menées, des communications liées aux risques d’accidents mais aussi des actions de sensibilisations pour par exemple éviter les Infections Sexuellement Transmissibles(IST). Toujours dans la cadre du plus que l’Entreprise peut apporter, on peut citer la clôture de mur d’école. Selon le consultant, l’AFD et la SENELEC ont prévu un budget pour cela.

Le contenu des débats qui a été très riche a renseigné que le projet doit veiller à ce que les taxes municipales prélevées sur les compteurs soient vraiment reversées aux mairies concernées par ce projet, le comité technique régional doit disposer de moyens pour pouvoir faire son travail de suivi sur le terrain et le représentant de la SENELEC a pris l’engagement de ne ménager aucun effort afin que ce comité par le biais de la Division Régionale de l’Environnement et des Etablissements classés bien représentée par son chef puisse rentrer dans ses fonds, le projet doit accorder beaucoup plus d’importance à l’approche territoriale, la sécurité des personnes et des habitations a été réellement pris en compte par ce projet.

Les membres du comité attendent avec impatience à ce que toutes les remarques qui sont vraiment utiles soient intégrées dans les deux documents avant la validation finale.

Tambaactu1

Login form