Tambacounda : 3 milliarsds de fcfa pour investir sur 500 ha de banane, un défi à relever

Première Tournée Economique et Agricole du Gouverneur Oumar Mamadou Baldé, Trois Mois après sa Prise de Service à la Tête de la Gouvernance de la Région de Tambacounda

Le Gouverneur de la région de Tambacounda réalise sa grande tournée économique et agricole et tire des enseignements importants qui peuvent permettre l’amélioration des conditions des acteurs concernés afin de booster l’émergence agricole dans la zone Est du pays.

Une forte délégation composée des acteurs territoriaux et locaux, des chefs de services et de tous les acteurs intervenants dans le secteur agricole sous la houlette du Directeur Régional du Développement Rural (DRDR) ont accompagné en mode Faste Tract ce 05 décembre 2019, le Gouverneur Oumar Mamadou Baldé dans sa première et grande tournée économique et agricole dans le Département de Tambacounda.

Successivement, le Gouverneur et sa Délégation ont visité entre 09 heures et 18 heures la Station ISRA de Sinthion Malème  puis l’Unite de Transformation d’huile et de Production d’aliment de bétail ainsi que les champs de Abdou Samate Sakho à Touba Fall, ensuite, les bananeraies ( ferme de production et terrain aménagé) de Guen 1 dans le cadre du projet banane du Chef de l’Etat et la ferme et enfin l’Agrobusiness de Gouloumbou.

Dans tous ces quatre sites visités, les responsables ont exprimés leurs difficultés et préoccupations qui ralentissent leur travail. Le Gouverneur a demandé au Directeur  Régional du Développement Rural de Tambacounda Monsieur Sada Baboye Ly de lui faire un mémorandum de cette problématique et de provoquer au plus tôt une réunion sous sa présidence autour de la résolution de ces questions entre les responsables techniques et les acteurs à la base impliqués.

Après ce long et périlleux marathon de plus de cent soixante quinze kilomètres à l’intérieur du département, le Gouverneur O.M.BALDE a tenu son point presse.

D’abord,  le Gouverneur a exprimé un sentiment de très profonde satisfaction d’avoir constaté que le secteur agricole de la région se portait bien.

Concernant le centre ISRA qui travaille beaucoup dans la sélection des semences dont nous avons besoin, il a vu que ce centre était entrain de remplir convenablement ses missions. C’est la raison pour laquelle, il estime que dans un horizon très proche tous les besoins de la région de Tamba seront satisfaits en semences et en matière de production, elles seront obtenues dans  ce centre d’ISRA de Sinthiou Malème

Puis, le Gouverneur a qualifié Abdou Samat Sakho, comme un jeune producteur modèle qui est parti de rien comme il l’a indiqué et qui aujourd’hui exploite des milliers d’hectares et qui s’est positionné dans le marché de la production de semences de la région de Tambacounda. C’est pour cela que, le Gouverneur a souligné qu’il mérite d’être accompagné  et quand on voit son projet au delà des surfaces exploitées nous sommes en phase d’avoir bientôt une usine de production d’huile mais également une usine de production d’aliments de bétail. C’est donc pour lui, des initiatives qu’il faut encourager. D’ailleurs, il l’a assuré que les services techniques mais également les démembrements ministériels seront à leurs cotés pour pouvoir booster leur production.

Ensuite, dans l’après midi, après avoir fait les champs de Gouloumbou, le Gouverneur confie qu’il a été  ébloui de voir ces bananeraies offrir ces productions que nous obtenons à ce niveau.

 C’est  un potentiel énorme et il ressort suivant des informations qui lui ont été fournies que aujourd’hui sur les trente mille tonnes produites au Sénégal, les vingt huit mille nous proviennent de Gouloumbou ajoute t’il. Nous savons qu’au Sénégal on a tout juste  besoin de cinquante mille tonnes et que nous savons qu’avec le projet d’investissement du Chef de l’Etat à hauteur de trois milliards que nous pouvons atteindre cette autosuffisance sur la banane au niveau de Gouloumbou.

Par ailleurs, continue-t-il,  nous avons déjà aujourd’hui discuté avec Monsieur le Directeur de l’Horticulture qui nous a dit là où il en était en matière de la mise en place de ses activités. C’est pour cela que le Gouverneur est  vraiment très optimiste pour la mise en ouvre de ce projet du chef de l’Etat dés le début de l’année 2020. En tout cas, pour lui, il a mentionné ‘il fera le plaidoyer nécessaire pour la mise en place de ce projet afin que ces 500 hectares de bananes promis par le Chef de l’Etat pour un coût de trois milliards puissent être une réalité et permettre à la jeunesse de s’occuper pleinement.

Enfin, pour sa dernière étape, le Patron de la région a été séduit par les périmètres de Gouloumbou Agro-business où il a eu avec sa délégation l’honneur d’avoir le projet présenté par les promoteurs. En fait, 600 millions d’investissement, treize à quatorze hectares d’agrumes, vingt cinq hectares de manguiers en arboriculture plus de cinquante hectares qui sont emblavés pour des cultures véritablement hivernales. En effet, selon lui, c’est un modèle qu’il faut vendre au reste du pays et qui mérite d’être protégé.

En conséquence, le Gouverneur, O.M. BALDE a encouragé ces promoteurs, tout en disant,  qu’il ne les connaît pas bien mais en tout cas dix promoteurs sur quinze auraient préférés les salons doués des Almadies ou de Dakar pour se reposer là bas. Ils ont fait six cent kilomètres et sont venus chercher des terres et également ils sont entrain d’œuvrer pour la matérialisation de la phase agricole du PSE. Nous avons vu  toutes ces machines, nous sommes en période de récoltes. Aujourd’hui Gouloumbou seulement à partir de agro-business va nous sortir énormément de produits en matière d’arachide plusieurs tonnes, et aussi en niébé, en mil (bassi ou sorgho) et par ailleurs il m’a été signalé une grande production de pastèques. C’est cela le développement, dira t’il  en clôturant ce point.

Faisant le bilan des différentes étapes de son périple, le Gouverneur O.M.BALDE a rappelé  le sens de cette tournée qui est d’abord d’encourager ce qui ont accepté de s’engager dans l’activité agricole et dans l’activité productive puis de galvaniser ces acteurs pour qu’ils restent dans cette dynamique car l’objectif c’est de pouvoir lutter efficacement contre l’immigration clandestine de notre jeunesse. Ainsi donne t’il l’exemple de Monsieur Tall (promoteur Gouloumbou Agro-business) qui emploie jusqu’à 90 personnes en phase de récoltes et au niveau de Gouloumbou pour la bananeraie c’est des centaines de jeunes qui s’activent dans ces activités et qui ne pense plus à prendre les pirogues pour dire Barca ou Baxakh.

 Il a de même souligné, l’impact très bénéfique de ces projets dans la vie des populations aux alentours d’après le maire de la commune de Missirah Monsieur Sylla et les chefs de villages.

C’est pourquoi, encore une fois, au Nom de son Excellence Monsieur le Président de la République Macky Sall, et à celui du Ministre de l’Agriculture qu’ils représentent, le Gouverneur  O.M. Baldé a remercié et a encouragé ces promoteurs.

Par ailleurs, le Gouverneur de Tambacounda a lancé un appel à tous ceux qui ont l’amour de la terre à venir nous aider à booster notre production et pouvoir également réaliser l’autosuffisance tant cher à son excellence le Président de la République et tant que ces promoteurs auront des projets bien ficelés, il incite les populations à faciliter leur installation.

Terminant ses propos, Monsieur O. M. Baldé a de plus félicité les autorités locales et confie qu’il a été très attentif lorsque les promoteurs lui ont dit qu’ils n’ont rencontré aucune difficulté particulière et pour lui, c’est le mérite des populations, c’est le mérite du maire,  des conseils municipaux et  c’est également le mérite du président du conseil départemental. Pour ce dernier, Monsieur Sina Cissokho,  le Gouverneur a fait une mention spéciale car il réagit en mode Fast Tract en promettant la construction de deux salles de classes pour l’école à Tabadian Dialico qui était une doléance faite par le chef du village  de  Guén Monsieur Moussa Faye au Gouverneur de la Région sur place.

Dernier mots du Gouverneur, je cite ;

Ma jeunesse, la jeunesse de Tambacounda qui a décidé de rester et de se réaliser ici, le Gouverneur vous tire le chapeau puisqu’ il n’y a pas de secrets pour le succès et la réussite. C’est simplement le travail. Donc mettons nous au travail, nous pouvons transformer nos zones, nous pouvons activement participer au développement de notre région et pour cela les autorités seront là à chaque fois que de besoin.

Amadou Ndiaye/Tambaactu1

Login form