Kothiary : Célébration de la journée nationale de l’arbre

Les bienfaits du  « XAY » magnifiés à Kothiary

 La Journée nationale de l’Arbre a été célébrée ce dimanche 4 août 2019 dans la commune de Kothiary (département de Goudiry), sous la présidence du nouveau adjoint au gouverneur chargé du développement, Cheikh Ndiaye. Pour cette 36e édition, le thème choisi est « la place de l’arbre dans les planifications stratégiques ». L’arbre Parrain cette année est le Sclerocariya  Birrea de son nom scientifique, il est appelé aussi le Prunier d’Afrique ou Xay (en wolof) et Kahi en (pulaar).

Cette journée de l’Arbre s’est tenue sous une forte mobilisation des populations venues de plusieurs localités du département. L’adjoint au gouverneur avait à ses côtés, le préfet de Goudiry, les sous-préfets de Bala, Boyngel Bamba et Koulor, le colonel Inspecteur Régional des Eaux et Forêts,  le colonel commandant du groupements des sapeurs-pompiers, le commandant de la zone militaire n°4 de Tambacounda, le président du Conseil Départemental de Goudiry, les maires des communes,  le président régional des exploitants forestiers et le représentant des dépositaires locaux de charbons de bois, entre autres invités…

Après une bonne séquence d’animation folklorique et la prière d’ouverture de l’Imam Ratib, il revenait au maire Abdoulaye Kanté de souhaiter la bienvenue à tous. Il s’est réjoui du choix porté sur sa commune pour abriter l’ouverture régionale de la journée. Il a lancé un appel pour que les communautés à la base soient mieux outillées pour la préservation du patrimoine forestier. La présidente des GPF, Ramatoulaye Bâ, a rappelé les bienfaits que leur offrent les produits forestiers dans leur vie quotidienne, en particulier dans la consommation. Elhadji Ibrahima Sy, le président de l’Union Régionale des Exploitants Forestiers a décliné la même volonté de participer aux efforts de protection de la nature en participant aux opérations de reboisement. Youssouf Sy, le président du Conseil Départemental de Goudiry a exhorté à plus d’efforts dans les opérations de reboisement et sur la lutte contre la coupe abusive du bois. Selon lui l’objectif doit être l’augmentation du capital forestier. Il a formulé le souhait pour qu’Allah nous gratifie d’une bonne saison des pluies.

L’adjoint au gouverneur chargé du développement a rappelé que la Journée de l’Arbre a été instituée par décret le 16 juillet 1983 et sa célébration se tient chaque année, le premier dimanche du mois d’Août. Au-delà du caractère festif, la journée est l’occasion de mener des activités d’information, de sensibilisation et de mobilisation sur le rôle de l’Arbre dans notre environnement et dans la société a-t-il déclaré. Il a décrit les caractéristiques de l’arbre parrain : le Sclerocariya  Birrea appelé aussi le Prunier d’Afrique ou Xay ou Béer en wolof et Kahi en pulaar. Il a fait savoir que c’est une  espèce qu’on trouve dans les massifs boisés de certaines régions du sud de l’Afrique, notamment près des eaux tropicales et dans les régions sahéliennes en Afrique de l’Ouest. L’arbre peut atteindre 10 m de hauteur. Les populations en font un multiple usage. Sa pulpe sert à fabriquer des boissons. Ses feuilles sont très appréciées des petits ruminants, notamment les ovins et les caprins. Le Xay sert à fabriquer des outils, des ustensiles comme les mortiers, les pilons, les cuves et tambours. Les feuilles et les écorces du Khayya senegalensis ou Cailcédrat sont aussi utilisées dans la médecine traditionnelle.

Sur le plan régional, l’Inspecteur des Eaux et Fôrets a mis l’accent sur les efforts déployés dans la protection des massifs forestiers de Missirah-Kothiary et de Koar. Il n’a manqué de fournir quelques chiffres pour le compte de la campagne de reboisement 2018 : 310 821 plants, toutes espèces confondues, ont été produits, 121,30 ha de plantations ont été entretenues, 89,32 ha de plants de conservations ont été produits, 89 km de plants linéaires ont été réalisés et 75 743 plants étaient mis à la disposition des populations. L’Inspecteur Régional a aussi donné les résultats obtenus dans le cadre de la lutte contre la coupe abusive du bois.

A la fin de la cérémonie, il y a eu une visite de pépinières bien entretenues, puis des arbres ont été reboisés dans la cour de l’école primaire de Kothiary. Même « l’arbre de la presse » a été planté !

Ibrahima Seydou DIA/ TambaActu1

Login form