KAHENE : le Maire et les chefs de villages planifient la distribution de l’aide alimentaire.

A Kahène, la rencontre de  sensibilisation avec les chefs de villages a été convoquée par le Maire Mamady Thiam.   En attente de l’aide alimentaire de l’Etat du Sénégal, la commune de Kahène a pris les devants. Des comités villageois pour mieux gérer la distribution de l’aide alimentaire relative au  covid-19 ont vu le jour. 44 chefs de village de la commune de kahène ont répondu à l’appel du maire Mamady Thiam.

Suivant l’arrêté portant création du comité communal de ciblage chargé de la sélection des bénéficiaires de l’assistance alimentaire, dans le cadre de la mise en œuvre du plan de riposte FORCE COVID-19, le maire de Kahène pourrait-on dire a compris en fait que gouverner c’est prévoir. Ledit comité, selon le maire a pour entre autres missions de : convoquer une réunion pour la répartition des quotas aux quartiers et villages de la circonscription, mettre en place des critères de sélection et la participation du processus de ciblage.

Par ailleurs, la création d’un sous-comité communal de ciblage chargé de la sélection avait vu le jour. Selon toujours le maire, ce sous-comité aura la lourde tâche de vérifier la bonne organisation, de stabiliser les listes, participer au bon fonctionnement et veiller au suivi de l’exécution correcte des distributions des vivres. Dans son communiqué, le Maire de la commune de Kahène laisse entendre que les populations impactées par le covid-19 précisément ceux qui se rendaient aux marchés hebdomadaires « Louma » et dont les activités sont à l’arrêt seront ciblés. A cela, s’ajoutent les conducteurs de motos Djakarta qui faisaient le commerce transfrontalier, un lot qui va compléter les véritables cibles issus des enquêtes.

Dans la méthode, précise toujours le maire Mamady Thiam, chaque village se verra attribué un quota suivant la taille et les spécificités, des critères édictés par l’administration territoriale et qui seront scrupuleusement respectés. Pour cette besogne, les « Badiénou Gokh » ont un rôle non moins négligeable a joué y compris les relais communautaires et les responsables des jeunes.

Ousseynou Dieng/Tambaactu1

Login form