DOSSIER N°4 PRESENTATION DU COURS PRIVE LAMINE GUEYE DE TAMBACOUNDA

Le dossier n°4 de la rédaction de Tambaactu1 reçoit le proviseur du cours privé Lamine GUEYE deTambacounda, Monsieur Thierno Mamadou Tounkara.

Il nous retrace le chemin de ce vieil établissement depuis sa création, des perspectives et des recommandations à l’endroit du personnel, des parents d’élèves et de tous les élèves de l’école.  .

REDACTION : Veuillez vous présenter et parler nous de l’établissement que vous dirigez.

T.M.T : Je m’appelle monsieur Mamadou TOUNKARA, proviseur du cours privé Lamine GUEYE de Tambacounda. C’est une vieille école qui est créée depuis 1969 par feu monsieur Lamine CAMARA. Il est originaire de la Guinée, devenu sénégalais d’adoption puisqu’il a bénéficié de la nationalité sénégalaise en 1971 par monsieur le Président Léopold Sédar SENGHOR. Depuis cette date, il a tout donné à l’éduction nationale. Il s’est donné corps et âmes et a construit lui-même cet établissement qui est une propriété privée où il a fait de gros efforts jusqu’en 1998 au moment où il a rendu l’âme. J’avoue que monsieur CAMARA a donné entière satisfaction à la population de la région de Tambacounda et au pays tout entier parce que de cet établissement est sorti beaucoup de cadres qui aujourd’hui font la fierté de l’Etat du Sénégal. Parmi eux, on peut citer le proviseur du lycée de Missirah, l’I.E.F. de Kolda et certains professeurs d’universités. C’est dire qu’aujourd’hui, monsieur CAMARA repose en paix ici à Tambacounda. Depuis 1995, trois ans avant son décès, il m’a confié l’établissement et il a par la même occasion augmenté la confiance qu’il a eue sur ma modeste personne pour la destinée de sa famille. C’est ainsi que je suis devenu responsable de cet établissement d’où j’ai enseigné pendant très longtemps avant d’intégrer l’administration. Au départ, l’établissement était autorisé uniquement pour les cycles élémentaire et moyen c’est-à-dire du CI à la 3ème avec une classe par cour et aujourd’hui, il faut reconnaitre que l’école est passée à trois cycles du CI à la Terminale. Grace à DIEU, le cours privé Lamine GUEYE fait d’excellents résultats aux différents examens. Pour preuve, pour l’année scolaire passée, au C.F.E.E. et au B.F.E.M. on a presque obtenu 76% d’admis et 38% au BAC. Ceci c’est avec un personnel qui donne entière satisfaction dont 70 enseignants craie en main et 6 personnels administratifs et permanents.  Ce qui fait que les parents d’élèves nous font confiance et préfèrent même inscrire parfois leurs enfants qui sont orientés dans les collèges et lycées publics à Lamine GUEYE.

REDACTION : Vous bénéficiez de l’appui de l’Etat ?

T.M.T :  annuellement nous recevons une subvention venant de l’Etat.

REDACTION : Avez-vous des partenaires ?

T.M.T: Non, pour le moment nous n’avons pas de partenaire sauf que tout dernièrement le Club des écrivains de Tambacounda nous a offert des livres ainsi que la fondation Awa Ly qui nous a également envoyé des dotations en manuels. Il n’y a que ça pour le moment mais on ne désespère pas, nous continuerons à contacter tous partenaires qui pourront appuyer notre établissement.

REDACTION : Le rôle que les parents d’élèves jouent dans votre établissement qui est une école privée ?

T.M.T : Je peux dire que les parents d’élèves sont actifs. Ils orientent et participent au bon fonctionnement de l’établissement. Nous avons également un C.G.E. qui partage avec l’administration et on prend en compte beaucoup de leur préoccupation. Nous savons tous que la principale préoccupation des parents d’élèves c’est l’éducation des enfants, c’est aussi la mise à niveau des membres du C.G.E. afin que les informations ne soient pas tronquées. Dans l’ensemble, nous pouvons dire que ça se passe bien.

REDACTION : Le nombre de classes physiques, pédagogiques à Lamine GUEYE?

T.M.T: Nous avons une classe de 6ème, une 5ème, une 4ème, deux 3ème , deux 2nde L, une 2nde S, deux 1ère L2, une 1èreL’1, cinq classes de TL2, une TL’1 et deux TS2.

REDACTION : Les perspectives de Lamine GUEYE ?

T.M.T : Nous avons l’intention d’aller en hauteur, d’agrandir l’établissement. Avec des lendemains meilleurs, nous pensons que nous pouvons augmenter le nombre de salles physiques pour pouvoir accueillir un plus grand nombre d’élèves. L’année dernière, l’école comptait 1320 élèves et cette avec l’extension, nous pourrons accueillir beaucoup plus d’élèves. Il faut avouer que nombreux sont les élèves qui préfèrent venir avec nous et ce choix est dû à la qualité des enseignants et l’administration. Même si Lamine GUEYE est une école privée, les élèves sont tenus de respecter le règlement intérieur de l’établissement et les enseignants respectent aussi le quantum horaire.

REDACTION : Est-ce que votre établissement participe aux différentes compétitions scolaires ?

T.M.T : Oui, nous participons à toutes les compétitions scolaires, l’UASSU, le tournoi du collège Jean 23, etc.….

REDACTION : Avez-vous une fois remporté de trophées ?

T.M.T: Oui, nous avons rempoté beaucoup de trophées dans ces deux compétitions qui sont les seules organisées au niveau du sport. Je pense que dans l’avenir les gens vont penser à organiser d’autres compétitions régulières.

REDACTION : Une dernière question monsieur le proviseur, un mot pour l’I.A. qui doit bientôt partir à la retraite ?

T.M.T : C’est heureux d’abord parce que la retraite n’est pas donnée à tout le monde. Quand on fait le bilan du parcours depuis le CI jusqu’à la station où on doit arrêter, quand on pense à tous ses camarades qui sont décédés ou qui ont été radiés, quand on a la chance d’arriver au stade de la retraite, je pense qu’il faut être ingrat pour ne pas remercier le bon DIEU. L’Inspecteur d’Académie Alassane NIANE a fait tout ce qu’il pouvait faire pour nous, pour l’éducation et pour la population de la région de Tambacounda. Il n’a jamais fermé sa porte, son bureau est ouvert à tout moment. J’avoue qu’on l’a rencontré à plusieurs occasions pour toutes sortes de questions. Il a toujours été attentif, discret et il a trouvé des solutions pour sauver beaucoup de cas qui lui ont été soumis. Il sait prendre les bonnes décisions au bon moment. Par rapport au collectif des chefs d’établissement, il a été d’un appui extraordinaire. C’est un homme de solutions, un homme de compromis qui a fait ce qu’il pouvait faire. S’il fallait le maintenir, le collectif des chefs d’établissement allait le faire parce qu’il trouve en lui l’homme qu’il faut. J’avoue qu’on a traversé des situations difficiles dans cette région, mais il a pu garder la tête entre les épaules et qu’à chaque fois, il a su prendre la bonne solution. Je lui souhaite une retraite apaisée.

REDACTION : Votre dernier mot à l’endroit du personnel de Lamine GUEYE, des parents d’élèves, des élèves et surtout des candidats aux examens du B.F.E.M et du BAC ?

T.M.T : D’abord, c’est de prier à ce que DIEU nous donne la force de terminer l’année scolaire dans d’excellentes conditions et souhaiter à ce que chacun soit en bonne santé, que chacun sache pourquoi il est venu à l’école, autant les élèves que les enseignants, que chacun se donne pleinement pour qu’à l’arrivée nous puissions avoir des résultats meilleurs que les années précédentes, exhorter les parents à accompagner d’avantage les enfants. Je sais que nous avons un personnel de qualité, je les encourage et les exhorte à donner le maximum d’eux même et enfin souhaiter bonne chance à tout le monde.

REDACTION : Monsieur le proviseur, Tambaactu1 vous remercie.

T.M.T : Merci à vous également.

Kalidou Nialel Diallo /Tambaactu1

Login form