DEPARTEMENT DE TAMBACOUNDA : 349 CONTRÔLEURS ET 246 SUPERVISEURS MOBILISES PAR LA CEDA POUR LE SCRUTIN DU 24 FEVRIER 2019

La Commission Electorale Départementale Autonome(CEDA) de Tambacounda est fin prête pour assurer la supervision du scrutin du 24 février 2019 sur toute l’étendue du territoire départemental. A cet effet les superviseurs et les contrôleurs ont été formés pour faire le travail durant tout le processus électoral. Il est bon de rappeler que la Commission Electorale Nationale Autonome(CENA) s’appuie sur ses démembrements à savoir les CEDA. Ainsi il a été recruté au niveau de chaque bureau de vote un contrôleur chargé de veiller à la bonne application des textes qui régissent le code électoral. Dans le département, on dénombre 349 bureaux de vote et dans chaque bureau de vote il y a un contrôleur. C’est dire que le nombre de contrôleur recruté est de 349. En ce qui concerne les lieux de vote, ils sont au total 246. Pour assurer la surveillance des lieux, le recrutement de 246 Superviseurs est effectif. Donc dans chaque lieu de vote il y a un Superviseur. Il faut rappeler que d’habitude toutes les élections qui ont été supervisées par la CEDA de Tambacounda se passaient dans de très bonnes conditions. Un oubli peut être possible dans un bureau de vote comme par exemple une insuffisance de bulletin et pour ce cas de figure, le problème est aussitôt réglé avant le démarrage du vote par le Président du bureau de vote en relation avec l’autorité administrative et le représentant de la CEDA avertit lui aussi sa tutelle. Dans ces élections, l’administration et la CEDA travaillent en parfaite symbiose  et collaborent pour la bonne marche des choses. Elles ont les mêmes objectifs à savoir que les élections se déroulent dans la plus grande transparence et qu’au lendemain du scrutin que les populations vaquent tranquillement à leurs occupations. Le président de la CEDA, Docteur Abdoul Khadry Tall, connu sous le nom de Docteur Djily Tall de rappeler que les candidats doivent dire à leurs militants d’être sereins le jour des élections, de se lever tôt, de partir voter et de rentrer chez eux. Les Superviseurs et les Contrôleurs sont appelés à être loyaux, discrets, neutres, ponctuels et professionnels. Surtout ils doivent bien appliquer les textes du code électoral. Ces Superviseurs et Contrôleurs doivent également maintenir une bonne ambiance dans les bureaux de vote en abattant un travail collégiale  avec les membres du bureau. Pour parer à toute éventualité, la CEDA a mobilisé tous les moyens qu’il faut pour que ses représentants soient sur place dès le vendredi au niveau des localités les plus éloignées comme Makacollibantang et  un autre départ est prévu le samedi. M. Tall d’ajouter que la sécurité de tous les lieux de vote seront assurées par les forces de l’ordre.

www.tambaactu1.com

Login form