Tambacounda : le covid-19 est à combattre au niveau des frontières…

La guerre contre le COVID 19 s’accentue .Une  importante mission du comité régional de gestion des épidémies dépêchée sur le terrain par le Gouverneur Oumar Mamadou Baldé pour faire la revue des dispositifs de riposte mis en place pour combattre l’ennemi dans les frontières.

Comme l’a martelé, Le chef suprême des armées, son excellence Macky Sall, au coronavirus , nous ne lui laisserons pas notre vie mais également nous ne lui laisserons pas la sienne.

C’est dans cette dynamique que le chef de l’exécutif régional Monsieur Oumar Mamadou Baldé a confié au Médecin Chef de région, Docteur Bayal Cissé la charge de porter ses encouragements, ses félicitations et son soutien aux comités départementaux et locaux de Goudiry, et Bakel ainsi que les agents pointés  au niveau des postes de frontières en particulier celui de kidira pour les encourager et les revigorer.

Revenant sur son périlleux périple, le MCR le Docteur Bayal Cissé nous a confirmé qu’avec sa délégation, ils ont visité point par point le district sanitaire de Kidira, le poste de contrôle frontalier de Kidira et de Boléle sur la partie Malienne et enfin le centre Hospitalier de Bakel.

Partant d’un point de presse, le MCR de Tambacounda a rappelé l’objectif de la mission qui était de faite de l’application des mesures au niveau de ces frontières et en plus d’apporter aux équipes qui sont sur place le matériel et les équipements qui sont nécessaires à l’exécution de leurs missions. Cela se fait de la plus belle des manières, en effet, aujourd’hui avec le Mali toutes les dispositions sont prises pour gérer la pandémie.

De ces visites, le MCD, le DR Cissé retient dans l’ensemble que dans toutes les structures et les Postes visités qu’un dispositif sanitaire est bien en place et l’équipement est satisfaisant et chaque équipe dispose en plus du dispositif de lavage des mains d’au moins deux thermoflash.

 Ce constat est valable pour le poste de Boléle en ce qui concerne la frontière pour la partie Malienne et ce comportement est stimulé par le fait que le Mali vient d’enregistrer ces deux premiers cas dont l’un est distant de notre région de moins de quatre vingt dix kilomètres puisqu’il se localise dans la ville de Kayes.

Le MCR de Tambacounda renseigne qu’il a été heureux de constater qu’aussi bien pour le district de santé de Kidira que pour le centre hospitalier de Bakel, qu’il existe des locaux aménagés pour servir de zone d’isolement en cas de besoin, avec une capacité de trois lits pour celle de Kidira et extensible jusqu’à dix.

Au total, il ressort de la communication du chef de la délégation que les zones frontalières sont bien prises en compte pour combattre ce fauve qui tente de nous envahir et par ailleurs il est conscient que la sensibilisation est le meilleur atout qu’il faut d’ailleurs accentuer pour amoindrir les dommages.

Amadou Ndiaye/Tambaactu1

Login form