TAMBACOUNDA : BILAN DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA CAMPAGNE AGRICOLE 2018

Mercredi, le 07 novembre 2018

Le Programme d’Appui au Développement Agricole et à l’Entreprenariat Rural(PADAER) a rencontré le 07 novembre 2018 dans la salle de délibération du Conseil Départemental de Tambacounda les Organisations Paysannes de la troisième génération et entre autres pour parler des questions liées au financement, au remboursement de crédit, etc.

D’une manière générale l’accès aux financements des agriculteurs au Sénégal et dans les autres pays africains pose problème, dira Mamadou Camara chargé du volet agriculture et des Organisations Paysannes au PADAER. Ainsi à l’entame de la mise en œuvre de la campagne il  a été mis en relation les organisations paysannes du PADAER particulièrement celles de la troisième génération et la CNCAS pour faciliter l’accès au marché et le financement des intrants agricoles. C’est dire que le PADAER subventionne les agriculteurs qui font parti du programme à hauteur de 90% pour la première année par rapport aux intrants, 70% pour la deuxième année et 50% à la troisième année. Les deux premières générations sont sorties du portefeuille parce qu’elles ont bouclé leur cycle de production. Aujourd’hui, on est avec les OP de la troisième génération. Cette dernière  doit négocier cette année 50% comme apport et le PADAER de compléter le reste pour avoir accès aux intrants. C’est pourquoi dès le mois d’avril des rencontres ont été initiées pour mettre ces OP en relation avec la CNCAS. A l’arrivée, la CNCAS a mobilisé un financement de soixante dix millions FCFA (70 000 000FCFA) qu’elle a mis à la disposition des OP et cela leur ont permis d’avoir des intrants de qualité et cela leur ont permis de faire une bonne campagne agricole. En effet, l’occasion a été saisie pour sensibiliser les producteurs sur le recouvrement de ces crédits et aussi posé les jalons des perspectives de la prochaine campagne pour que la dynamique qui a été enclenchée cette année puisse continuer parce que ces OP ne seront plus subventionnés par le PADAER. Ces OP doivent consolider les acquis des trois ans et continuer de faire leur campagne agricole, et il va falloir cheminer avec la CNCAS. Ce faisant, il faut que ces Organisations Paysannes respectent leur engagement, rembourser les crédits octroyés à temps, la date line est le 25 février. Mais aussi les OP doivent pouvoir continuer à bénéficier de la confiance de la CNCAS. Ce qui est rassurant aujourd’hui, c’est qu’il y a des OP qui sont dans une très bonne dynamique c’est-à-dire qu’ils ont commencé à rembourser leur crédit. Les montants des crédits varient de six cent mille à cinq millions et dès fois même plus. Les OP de la troisième génération sont au nombre de cent trente quatre (134) et cinquante quatre sur ces cent trente quatre ont réussi à avoir du crédit. D’autres OP, ont préféré d’autofinancer et d’autres ont eu le financement ailleurs. Mais l’essentiel de ces groupements ont obtenu leur financement avec la CNCAS.

www.tambaactu1.com

Login form