La marche pour la libération du journaliste Pape Alé Niang et la Coupe du monde au menu

Dakar, 19 nov (APS) – La marche pour la libération du journaliste Pape Alé Niang et l’actualité de l’équipe nationale de football du Sénégal à moins de 72 heures de son entrée en lice à la Coupe du monde Qatar 2022 figurent parmi les sujets les plus commentés par les journaux du week-end.

Des centaines de journalistes, ont manifesté, vendredi après-midi, à Dakar, à l’appel de la Coordination des associations de presse (CAP), pour réclamer la libération de leur confère Pape Ale Niang, directeur du Site d’information Dakar Matin.

Le journaliste, très critique envers les dirigeants actuels du Sénégal, est en détention depuis le 6 novembre pour ‘’divulgation d’informations (…) de nature à nuire à la défense nationale’’, ‘’recel de documents administratifs et militaires’’ et ‘’diffusion de fausses nouvelles’.

Pour la libération de Pape Alé Niang, ‘’la presse gronde dans la rue’’ indique Walf Quotidien dont la Une est illustrée d’une photo montrant des manifestants.

‘’De nombreux journalistes, techniciens de médias ont répondu à l’appel de la Coordination des associations de presse. Tous ont marché pour la libération de Pape Alé Niang, journaliste envoyé en prison pour diffusion d’informations militaires et diffusion de fausses nouvelles’’, rapporte le journal.

La publication évoque une foule à perte de vue et décrit des groupes de personnes brandissant des pancartes et bandeaux sur lesquelles étaient inscrites des slogans du genre ‘’La liberté de la presse sénégalaise n’est pas négociable et nous la défendrons quoi qu’il arrive’’.

‘’Ça presse dans la rue’’ pour exiger la libération de Pape Alé Niang, relate de son côté Sud Quotidien.

Le journal signale que des journalistes, des membres de la société civile, des syndicalistes et hommes politiques ont pris part à cette manifestation pour réclamer la libération sans condition du directeur de publication du site d’informations Dakar Matin.

Pendant ce temps, d’autres publications ont mis l’accent sur l’actualité des Lions qui se préparent avant leur entrée en lice à la Coupe du monde face aux Pays-Bas lundi.

‘’La tanière apprend à vivre sans Sadio Mané » dont le forfait pour la compétition a été confirmé par la Fédération sénégalaise de football (FSF), fait savoir Le Soleil.

Le journal évoque un ‘’vide à combler’’ et signale qu’à Doha, le forfait de Mané a été accueilli avec tristesse et amertume. ‘’Les observateurs et amateurs du ballon rond qui avaient un infime espoir de voir le joueur dans ses œuvres ont déchanté après l’annonce de son forfait. (…) A deux jours de l’entrée en lice du Sénégal face aux les Pays-Bas, personne ne voudrait être à la place du sélectionneur Aliou Cissé qui doit être confronté à un énorme dilemme’’, rapportent les envoyés spéciaux du Soleil à Doha.

Pour L’AS, la ‘’Tanière est secouée mais est soudée » après le forfait de Sadio Mané. ‘’Hier (vendredi), en marge de la séance d’entrainement, certains des coéquipiers du joueur du Bayern ont commenté la blessure du meneur des Lions. Malgré la lourdeur de la nouvelle, ils restent focalisés sur le match de lundi face aux Pays-Bas’’, rassure le journal.

De son côté, Vox Populi souligne que les ‘’Lions sont prêts à rugir pour honorer Mané » et rapporte des propos du capitaine de l’équipe nationale de football du Sénégal, Kalidou Koulibaly. Lequel déclare dans les colonnes du journal : ‘’C’est une absence très lourde. Sadio est très important pour notre groupe. A nous de bien faire les choses, de nous montrer pour lui. On a nos chances contre les Pays-Bas’’.

‘’Un groupe à gérer’’ après le forfait de Sadio Mané, estime pour sa part le journal Bes Bi. ‘’Après avoir encaissé le coup, prévisible mais glaçant, de l’officialisation du forfait de Mané, leur talisman et maître à jouer, Kalidou Koulibaly, Nampalys Mendy et Seny Dieng ont tenu le même discours quant au défi de combler le vide laissé par le joueur du Bayern.

TAMBAACTU1 APS

Login form