ATELIER DE PARTAGE AVEC LES ACTEURS INSTITUTIONNELS DE LA REGION DE TAMBACOUNDA

DISCOURS DE MONSIEUR MALAL CAMARA DG DE L’ADL

Monsieur le Gouverneur de Région

        Monsieur le Préfet du département ;

  • Monsieur le Président du Conseil départemental
  • Monsieur le Maire de la Commune de Tambacounda ;
  • Mesdames et messieurs les maires ;
  • Mesdames et messieurs les élus locaux ;
  • Mesdames et messieurs les représentants des Institutions de Micro Finance ;

 

  • Mesdames et messieurs les Chefs de service ;
  • Honorables invités ;
  • Messieurs les journalistes ;
  • Mesdames et messieurs ;

L’honneur et le privilège n’échoient de me retrouver ce matin parmi vous à l’occasion de cet atelier de partage sur le projet Bourses territoriales pour un Sénégal Emergent (BT/PSE).

En octobre dernier, nous étions venus ici pour échanger avec nos partenaires, notamment les institutions de micro finance(IMF), sur cet important projet et sur les modalités de leur implication dans sa mise en œuvre.

Je voudrais donc saisir la solennité de cette cérémonie d’ouverture, pour exprimer notre joie et notre satisfaction renouvelées de pouvoir aujourd’hui partager avec tous les acteurs institutionnels de la région ce projet BT/PSE qui est en phase avec la vision généreuse du Président de la République Macky SALL, laquelle vision va conduire le Sénégal sur la voie de l’émergence à l’horizon 2035.

En effet, Mesdames et Messieurs,

Les Bouses Territoriales Pour un Sénégal Emergeant (BT/PSE) s’inscrivent dans le cadre de la politique nationale de l’Etat du Sénégal axée notamment sur le Plan Sénégal Emergeant, et l’acte III de la décentralisation qui consacre la territorialisation des politiques publiques, la viabilité et la compétitivité des territoires. Elles visent à améliorer de façon sensible, les revenus des populations sénégalaises notamment les femmes et les jeunes.

Par ce Programme BT/PSE, nous allons, en partenariat avec les collectivités territoriales, notamment les départements, contribuer fortement à l’augmentation et à la diversification des revenus des populations à la base, à renforcer la résilience des ménages et à lutter efficacement contre la pauvreté.

Notre ligne d’action, à travers ce projet, est donc de soutenir de manière significative le développement de l’initiative économique dans les différents territoires du pays, en appuyant les porteurs d’initiatives privées, en accompagnant les micro-entrepreneurs ainsi que les actions collectives avec le recours au Système Financier Décentralisé.

Après avoir lancé et mis en œuvre le BT/PSE au niveau de la zone centre (Fatick, Foundiougne et Kaolack), vous comprenez aisément toute la joie qui est mienne à pouvoir, avec vous, entamer le processus d’extension de cet ambitieux projet dans notre chère région Tambacounda.

Il me plait de préciser, par ailleurs, que l’ADL n’intervient pas directement dans le financement des collectivités territoriales mais apporte plutôt sa contribution à la dynamisation de l’économie locale.

Il s’agit concrètement pour nous de créer une synergie autour du bénéficiaire pour l’accompagner. Pour cela nous intervenons dans le cadre d’un processus multi-acteurs, en partenariat avec les mutuelles d’épargne et de crédits opérant dans toutes les régions du pays, les collectivités territoriales (les conseils départementaux), les populations et leurs associations respectives, les services techniques et mécanismes financiers étatiques, les ONG et autres acteurs de la décentralisation et du développement territorial…afin de faciliter le financement des initiatives de développement local.

La rencontre d’aujourd’hui est d’une importance capitale. Elle nous offre l’occasion de partager avec vous les contenus du projet afin que vous en soyez imprégnés pour mieux vous engager.

Je voudrais, pour finir mon propos, remercier M. Le Gouverneur de région, qui ne ménage aucun effort pour mobiliser les services techniques déconcentrés, ainsi que toutes les parties prenantes ici présentes afin d’accompagner le processus qui, à terme, sera au bénéfice des populations de la région.

J’associe à ces remerciements toutes les Présidents de Conseil départemental et les Maires ici présents, ainsi que leurs collaborateurs, tout en les invitant à s’approprier du projet.

Aux Chefs de services techniques (SDADL et CADL) qui sont appelés à faire preuve de disponibilité à l’égard des populations qui ont besoin de leur expertise pour concevoir des projets pertinents répondant aux critères d’éligibilité, je voudrais aussi vous adresser mes remerciements pour avoir répondu à notre invitation.

Aux systèmes financiers décentralisés, particulièrement le CMS, PAMECAS, APROVAC, IMCEC, ACEP, CAURIE MICROFINANCE et les autres mutuelles qui pourront rejoindre le dispositif, je vous adresse mes vifs remerciements pour votre engagement inlassable aux côtés des populations.

Concernant les Maires, il est attendu de vous, un appui aux populations, sous forme de contribution à la mobilisation de l’apport personnel de vos populations requis auprès des institutions de micro-finance. Pour cela, il sera nécessaire de prévoir dans vos budgets, un montant spécifiquement consacré à la contrepartie au projet de bourses territoriales.

Mesdames, messieurs,

En cette période de fin d’année, je vous présente, par anticipation, mes vœux les meilleurs.

Je sollicite également vos prières pour un Sénégal de paix et de concorde.

 

Je vous remercie de votre attention.

www.tambaactu1.com

 

Login form